• le manager

    le manager
    j'etais en train de pisser dans l'eau du bain de ce connard qui attendait derrière la porte.
    dans quelques instants il allait pouvoir tremper ses couilles dedans .
    ca m'avait pris comme ca, en pleine contemplation de ma gueule que je venais de finir de raser ,quand soudain l'idée de pisser dans le bain qui coulait pour cet abruti me traversa l'esprit.

    " ton bain est pret et j'ai fini de me raser"
    j'ai cedé ma place a ce con dans la salle de bain et je me suis affalé directement sur le lit une place qui se trouvait en face de celui du con.

    pourquoi est ce que j'avais accepté de partir en stage de management avec un tel minable?? mais pourquoi?? la seule réponse qui me vint a l'esprit c'est que ca me faisait une semaine a pas bosser tout frais payé et je comptais bien semer ce nase a la première occasion.
    ce mec au taf est une merde faut etre clair, il est pas plus chefaillon que je ne suis directeur d'entreprise.
    c'est un mec de bas étages,comme moi ..
    mais lui je pense que c'etait bien pire que ca, une merde, un con dans toute sa splendeur.

    je l'ai entendu au travers de la porte faire des "ouille ouille" il devait se bruler les baloches dans un bain volontairement brulant. j'eu un sourire quand il se mit a dire" putain elle est a moitié jaune la flotte ici"

    j'ai gueulé" ouais c'était pareil quand je me suis rasé" en ajoutant plus bas "connard" accompagné d'un beau doigt d'honneur.

    j'étais devenu le meilleur pote de cette lope pendant le voyage.
    on etais parti avec sa belllllllle voiture dont il m'a venté les méritent pendant 2 heures avant de faire le malheureux en me racontant sa vie de merde avec sa famille de merde dont j'avais rien a foutre.
    j'ai passé le trajet a me maudire d'avoir dit oui a ce putain de stage.

    une fois devenu son meilleur pote, pendant le stage du moins car une fois de retour au bercaille ,il n'hésiterais pas a me flinguer dans le dos comme d'habitude.

    son bain s'est éternisé, avec du bol ma pisse était acide est ce con s'était décomposé dans la baignoire .
    hélas je l'ai entendu péter dans la flotte puis sortir du bain.

    j'étais comme un con a espérer qu'il se tue en sortant de la baignoire en glissant sur une flaque de flotte. hélas encore.....

    j'ai mis la télé avant de descendre au resto avec cette bite, les infos étaient aussi moroses que la tète d'ahuri du mec qui venait de sorti de la salle de bain , avec comme unique habit un grand slip rouge.

    " ho ,a la bonne franquette on est entre homme hein" il a dit
    "ouais ouais t'inquiète pas"
    il était petit , une tête qui ressemble a rien, gras du bide, avec un grand slip qui ne demandait qu'a laissé dépasser une couille.

    on est enfin descendu becter.

    une bonne petite serveuse bien moulée s'occupait de nous, une chance pour moi ,cette petite vue me permettais de quitter du regard ce nase qui me racontait une nouvelle fois a sa vie en enchainant les verres de sale pinard .
    tel un gourmet dans un bouge infâme j'ai pris mes deux whisky bien tassés qui m'ont vite mis dans un état cotonneux.. supporter ce mec devenait plus facile bourré.
    j'ai donc décidé qu'a l'avenir je me soulerais la gueule tous les soirs de ce stage.

    cette chiasse titubante a ronflé toute la nuit, j'aurais parié ma misérable paie que même en dormant ce con me pourrirait la vie.
    c'est donc la gueule enfariné que j'ai émergé œil par œil, puis soudainement quand j'ai vu que ce nasebrock se tenait au dessus de moi.

    "t'étais en train de parler quand tu dormais la, tu disais ,non jveux rentrer non jveux rentrer"
    alors je suis venu te secouer un peu , en plus il est l'heure de se lever.

    le rêve m'est revenu , ou plutôt la réalité ,car je rêvais que j'étais parti en seminaire avec ce minable, décidément même dans mes rêves il était la lui putain.


    la premiere journée de formation management mon nouvel ami a du se presenter aux 50 ene de participants et bien sur , chose inévitalble , il s'est tapé une honte en bafouillant , tout ému de se retrouvé starifié devant tout ce monde.
    dés lors ce con etait la cible de tous les regards inquisiteur qui en disait long du style" putain mon pote t'as du chemin a faire pour savoir manager!!!"

    il me semblait evident qu'il lui faudrait au bas mots 10 stages comme celui ci pour enfin comprendre les bases abruptes du management.
    " c'est fini mon gars de commander les mecs a l'ancienne le fusil a la main , pret a tirer sur le premier qui n'obéit pas au doigt et a l'œil.

    le soir même j'ai doublé la dose de whisky ,et c'est lui qui a du me porter jusqu'a la chambre tellement j'étais fait. j'ai même pensé dans un sursaut de lucidité a gerber sur son lit a peine passé la porte, je ne l'ai meme pas entendu gueuler je suis tombé dans le coma deux secondes aprés.

    ce porc m'avait laissé dormir par terre et s'etais discrètement faufilé dans mon plumard, dans lequel j'ai du vouloir me coucher en titubant, ce qui a eu pour effet que je me suis écroulé sur lui cette fois ci.. ah les joies du lit une personne font qu'on ne peux y longer qu'une personne et il a quitter les lieux.

    chambre vide au réveil, je jouissais de ne pas avoir son trogne difforme comme seule image pour un debut de journée.

    j'avais une gueule de bois terrifiante, et la mine grisatre, tout en etant heureux qu'il ne soit pas dans la piaule .

    j'ai pris tout mon temps pour me preparer, sans faire attention que toutes ses affaires avaient disparues .
    je ne l'ai meme pas cherché mais j'ai su plus tard dans la matinée qu'il avait quitté les lieux pour rentrer directement chez lui .
    ce rigolo m'a planté la, m'obligeant a prendre le train pour rentrer moi aussi, toute façon ce stage etait minable.

    putain la gueule qu'il a fait quand je me suis pointé au taf le lendemain, jcrois qu'il aurait pu me flinguer sur place il l'aurait fait.

    quel branleur quand même et surtout quel mauvais joueur ,décidément le management s'était pas fait pour lui.



    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :