• le cinema

    Le cinema
    le cinéma c'est comme les boites j'y vais sans concessions sur mon etat , j'y vais def au shit ca m'aide a philosopher devant ce que l'ecran projete. depuis un temps je m'etais habitué a y aller le matin pour draguer dla meuf sans trop avoir de chance de me faire griller par des oreilles indiscretes. cette fois ci j'avais suivi deux meufs a l'exterieur du ciné et j'avais fait la queue derriere elles, et bien sur j'ai pris le meme film. coup de bol le navet qu'elles allaient voir ne m'interressait absoluement pas, j'allais pouvoir agir en paix. la salle deserte je me faufila un rang derriere les greluches. putain je fremissais deja a l'idee d'etre seul avec elles a cette seance. plus de lumiere, en route pour le navet de la matinée. j'etais deja completement et definitivement cassé par la bonne salade que je venais de smoker. elles avaient retirées leurs manteaux pour le deposer sur le dos de leur siege. mes genous touchaient leur fringues qui embaumées le parfum a mille lieux a la ronde. je humais a pleine narines leur odeur.je triquais comme un malade, j'entreprit de deballer le morlingue et de me palucher discretement en prenant un air degagé.ces deux morues dont une se raprochait du boudin et l'autre du canon en general le canon a toujours une copine moche pour se mettre en valeur.bref je me concentrais sur leurs odeurs bien fraiche.
    en bon perver que je suis je maitrise parfaitement l'art du paluchage discret. je me suis approché du manteau de la bonnasse pour y frotter ma queue titanesque. c'etait trop trop bon , inutile de parler avec toi ma cruche tu va me faire juter comme j'ai envie. ca venais deja j'etais trop stone pour prendre plus de precautions , un grand jet vint cueillir la noiceur du vetement en plein sur la manche et sur le col, je beurrais allegrement le truc. extase quand tu nous tiens!!!!voila ma beauté tu as de la semence royale sur tes vetements!
    j'aime bien pisser apres avoir juter, alors je pissa dans le cinéma et me leva pour quitter les poufs et le navet interminable . une marre sombre encombrait le dernier rang , pas grave jme casse. j'avais la tete qui tournais a cause de l'excitation et de la beuh. je me vautra la gueule sans gloire ni saut perieux en plein milieu des marches. j'entendis un leger pouffement de rire en me relevant pour continuer a detaler direct le panneau "exit" .une heure plus tard je vit les deux cruches sortir du ciné et enfiler leur manteaux. j'etais bien planqué pour mater la scene . la bonnasse retira sa fringue aussitot en se touchant le cou. ahaha ma cocotte tu t'en est etalé sur la gueuele ou quoi?? ben oui!! elle scruta son vetement les yeux rond et la bouche en cul de poule. ho surprise hein tu as decouvert que je t'ai enduite de sperm!!cool !! je voyais les multiples taches blanchatres sechées .cette garce s'essuyait encore le cou allez, ma pauvre ca va pas te tuer une giclée de marabout !!! quand j'y repense je me dis que au moins elle aura un souvenir bien net de moi. pas comme si je m'etais fais chié a la courtiser pour avoir le meme resultat.cruche que tu es j'ai vengé le boudin envieux qui t'accompagne.



    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :